PARTAGER
Pancartes et cris. Le président Aziz qui participe à la 75 éme  assemblée générale de l’ONU a dû affronter la colère de ses concitoyens mauritaniens vivant sur le sol américain. Les manifestants arboraient le drapeau vert et jaune remplacé depuis peu par un nouvel emblème approuvé par référendum.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE