PARTAGER

Le président du Mouvement Abolitionniste (IRA), Birame Ould Dah Ould  Abeid   a annoncé qu’il  va se présenter  à la prochaine élection présidentielle de 2019.Il a fait cette révélation, mardi 15 août  lors d’une conférence de presse.

Le défenseur  des droits humains a signifié qu’il veut en finir  avec  le régime du président, Aziz qui a complétement mis le pays dans une situation d’impasse.

L’homme qui a obtenu  plus de 10%  des suffrages lors des élections de 2014 a également indiqué qu’il ne compte  pas  rallier une candidature unique  mais  n’exclut pas de s’allier  à l’opposition s’il y a second tour.

Ould Dah a laissé entendre  que si jamais il y aurait   deuxième tour, toutes les forces de l’opposition devraient s’unir  pour se débarrasser  du système de Aziz qui a mis le pays à genoux.

Actuellement, les supputations font bon train sur la candidature ou non du président, Mohamed Ould Abdel Aziz. Certains observateurs pessimistes   pensent  toujours que le chef de l’Etat  malgré ses dires peut  faire « volte-face ».

Déjà  « le coup de forcing » par voie référendaire  de ses amendements constitutionnels donne des idées sur la ténacité  et la capacité de faire « volte-face »  du président  Aziz.

Ibrahima Junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE