PARTAGER

La Mauritanie devra faire des efforts  pour assurer  une meilleure couverture de connectivité  mobile d’internet sur l’ensemble de son  territoire. C’est ce qui ressort  du rapport de 2017 du classement des pays africains en matière de connectivité mobile. Ce document  publié en début de semaine  par l’Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA), classe la Mauritanie à la 29e place à l’échelle africaine (41 pays sélectionné)  et au 136 rang mondial (sur un total de 150 pays ).

Une position peut confortable pour un classement  qui se base sur 4 critères essentiels à savoir les infrastructures, les prix d’accès internet, le degré de pénétration internet mobile et le  contenu (disponibilité de services répondant aux besoins d’une population locale).

Un classement  qui  donne également raison à l’autorité de régulation des télécommunications  qui avait plusieurs fois  mise en demeure les 3 opérateurs de téléphonie (Mattel, Chiguitel et  Mauritel.) pour manquement dans les qualités de services notamment en ce qui concerne l’internet.

D’ailleurs, au mois de juin dernier, le conseil  National de Régulation avait infligé une amende d’environ 452 millions d’ouguiyas à l’encontre de ces 3 opérateurs.

Ibrahima junior Dia

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE