Sidi Diarra, un nouveau Macron en Mauritanie

Sidi Diarra, un nouveau Macron en Mauritanie

46
0
PARTAGER

Les Mauritanies avait évoqué l’hypothèse de la candidature de Sidi Diarra depuis quelques mois, classant l’édile de Rosso parmi les 10 présidentiables. Ce qui n’était qu’une probabilité est désormais une réalité. Dans un entretien avec l’Agence Tawary, le député-maire se pose en candidat pour les présidentielles de 2019.

Reçu en audience par le  président Mohamed Ould Abdel Aziz, ce lundi 31 juillet, le député-maire de la ville de Rosso, qualifié d’Emmnauel Macron par ceux qui l’ont vu ravir la citadelle imprenable au nez et à la barbe de Mohcen El Haj, a dit clairement que le chef de l’Etat lui a assuré qu’il ne se présenterait pas pour un troisième mandat.

“Nous avons abordé d’importantes questions sur l’intérêt national et il m’a chargé de faire la campagne pour les amendements constitutionnels à Rosso et ses environs, a dit Sidi Diarra. Rosso, dit-il, est l’un des plus grands réservoirs électoraux du pays.”

Connu pour son verbe tranchant et sa liberté de parole, Sidi Diarra apporte son poids énorme dans le camp du “oui”. La popularité de cet homme d’affaires qui parle plusieurs langues (Arabe, chinois, anglais, poular, Wolof entre autres) tient de son engagement dans l’humanitaire au secours des quartiers inondés de la capitale du Trarza et en bailleur de fonds des activités génératrices de revenus au profit des femmes et des jeunes.

Pour le moins, l’annonce de cette candidature fait voler le plafond de verre qu’était devenu le Parti El Wiem, trop minuscule pour les ambitions du député-maire. Le poids colossal de  Bodiel, un grand leader certes mais qui a échoué au niveau National, ne pouvait et ne doit que s’effacer devant la force de la jeunesse. En contournant le lion de Keur Macène, Sidi s’est affranchi d’une tutelle pesante.

Concrètement, la candidature de Sidi Diarra est irrévocable.”Le président m’a assuré qu’il ne se présentera pas pour un troisième mandat et qu’il respecte textuellement les textes des institutions constitutionnelles et démocratiques de la Mauritanie”, nous apprend le maire.

“Les propos tenus par le président Mohamed Ould Abdel Aziz dans ce sens m’accordent la plus grande assurance pour me présenter à la présidentielle de 2019”, a-t-il dit à l’agence Tawary.

Ma candidature pour la présidentielle de 2019, exige la stabilité, la continuité, la garantie des institutions constitutionnelles et démocratiques du pays et les relations de bon voisinage avec les pays frères, conclut le maire.

M.Sidi Diarra a dit qu’en sa qualité d’homme d’affaires et d’élu du peuple, il accorde un grand intérêt à la stabilité, au développement socio-économique du pays et â la continuité de ses instances constitutionnelles.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE