Dividende démographique : la Mauritanie s’inspire  du modèle  sénégalais

Dividende démographique : la Mauritanie s’inspire  du modèle  sénégalais

49
0
PARTAGER

Le coordonnateur de l’équipe NTA / Mauritanie, Mohamed Melainine Ould  Eyil a laissé entendre  que  son pays  pourrait multiplier par 4 son revenu par tête d’habitant (RNB), soit  5200 dollars d’ici 2030 en s’inspirant du modèle sénégalais  de la capture du dividende démographique.

S’exprimant   mardi 11 juillet à la télévision nationale sénégalaise (RTS), le coordinateur a affirmé que l’Etat grâce à la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée (SCAPP) va agir sur la santé  reproductive,  les politiques économiques  et  la politique éducative  pour  réaliser cet objectif  qui est d’augmenter considérablement  le RNB. 

Ce dernier  est actuellement  de l’ordre  de 1300 dollars par tête d’habitant.

Rappelons que le Sénégal à travers le plan Sénégal émergent (PSE) a intégré la capture du dividende démographique. Ainsi,  les  autorités publiques ont alloué  près de 45 milliards de FCFA  pour   renforcer  la capacité des ressources humaines.

Le dividende démographique est l’accélération de la croissance économique qui peut résulter d’une baisse rapide de la fécondité d’un pays et l’évolution ultérieure de la structure par âge de la population. Il  est subdivisé en  deux parties, le dividende de la jeunesse  et  celui  de la  vieillesse.

De l’avis de nombreux  économistes, le dividende de la jeunesse  permettra à l’Afrique de réaliser des points de croissances  considérables  car près  de ¼ de la population mondiale sera dans ce continent d’ici 2050.

Ibrahima Dia 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE