PARTAGER
 En marge d’un meeting populaire qu’il  a organisé à leur siège, MR
 Bâ Alassane, président du parti Arc en Ciel déclare ouvertement et
 officiellement qu’il soutient le président Abdel Aziz, et il
 quémande à tous ses partisans et sympathisants de voter massivement
OUI pour les amendements constitutionnels.
 Lors de cette grande rencontre, il déclare: «Nous avons pris le
 temps de réfléchir sur le Oui, en plus le Référendum est une
 émanation du dialogue et nous avons accepté d’aller au dialogue. Il
 y a un accord politique qui a été signé et conclu. Nous l’avons
 signé et nous l’avons accepté, donc nous sommes tenus d’aller
 jusqu’au bout, parce que nous nous sommes engagés et c’est ça
l’honnêteté politique».
Lors de cette rencontre, de grandes figures politiques de la majorité
étaient présentes. Le président Balas devenu sous les yeux de la
plus part de mauritaniens comme un petit opportuniste politique qui,
comme tout Mauritanien ne cherche qu’à marquer son territoire.
Visible ces dernières périodes du côté de la primature et du
palais gris, certains observateurs signalent qu’ils ne sont pas
surpris de cette prise de décision de la part du Président Balas qui
ne cherche réellement que quoi grignoter. Le Oui de Balas est-il
logique ou opportuniste.
 Diary Ndiaye

1 commentaire

  1. Messieurs, je viens juste de m’abonner a votre site et tout de suite frapper par le titre de l’article du PMC Arc-en-Ciel, le OUI de l’opportuniste Balas, qui accroche le lecteur et le met en mal avec le président du PMC Arc en Ciel sans savoir pourquoi ce parti va voter OUI le 5 Août prochain.
    1ère/Lorsque nous avons choisi d’aller au dialogue c’était pour assumer notre responsabilité politique en faisant entendre au gouvernement et directement au président de la république notre point de vue, sur la question Nationale a savoir l’unité nationale, le passif humanitaire, l’esclavage et l’injustice qui a détruit le tissu social mauritanien, le discours est encore d’actualités dans les salons mauritaniens et partis politiques du pays.
    2ème/Lors du dialogue National inclusif, rien n’était tabou ou interdit et le PMC Arc-en-ciel se devait de défendre certains points très important qui tenaient à cœur les mauritaniens de l’intérieur comme de l’extérieur parmi eux on peut cités :
    – L’unité Nationale
    – L’état civil
    – L’officialisation des langues Nationale (Poulaar, soninké et Wolof)
    – Le foncier sur le droit coutumier et la propriété foncière pour chaque village
    – La réouverture du dossier du passif humanitaire
    – L’esclavage et les séquelles de l’esclavage
    – L’emploi des jeunes
    – Accorder toute l’attention nécessaire aux Mauritaniens de l’Etranger
    – Donner confiance aux jeunes
    – La discrimination positive
    Le PMC Arc-en-ciel ne pouvait pas laisser passer cette occasion pour faire entendre raison au gouvernement du président Aziz et le ton avait été donné dans le discours du président Balas.
    Le PMC Arc-en-ciel ne boycottera jamais un joug électorale quelque soit la forme d’élection, il ne faut jamais laisser à ton adversaire le terrain politique, ce qui lui permettra de te conduire dans sa direction, il faut toujours être présent dans l’arène politique et se battre pour les populations qui ne sont pas avec le pouvoir et ses services.
    A la fin du dialogue, il eu un accord politique signé par l’ensemble des participants, suivit d’une commission de suivie présidé par Ahmed khairou de l’opposition dialoguiste.
    Donc Le PMC Arc-en-ciel doit assumer son adhésion au dialogue et aller au referendum, ne pensez pas que nous avons bénéficié de quoi que ce soit de la part du gouvernement ou du président de la république même pas un poste de chef de service.
    Nous commençons à voir les fruits par le règlement des dossiers des mauritaniens de l’étrangers aujourd’hui même à l’Ambassade de Mauritanie en France, avec le déplacement du président Balas.
    Le PMC Arc-en-ciel mettra en place avec la collaboration de l’état civil une équipe du parti, pour régler les problèmes des citoyens qui sont dans le besoin de l’état civil, etc.…
    Pour finir nous ne sommes pas des opportunistes, ceux qui sont opportunistes et le demeure sont ceux mêmes qui ont demandé a Aziz de se présenter pour un troisième mandat, le PMC Arc-en-ciel veut juste s’approcher de l’état pour régler le problème des populations, aucun parti politique ne peut régler les problèmes des citoyens sans l’état.

LAISSER UN COMMENTAIRE