PARTAGER
Malgré la coalition, l’union et les menaces pour stopper l’idée d’aller au référendum, le président Aziz signe et persiste à aller jusqu’au bout.
 
Après toutes manœuvres établies, les efforts fournis  par l’opposition, l’étau se resserre autour du référendum qui est tiraillé par deux parties.
 
Aujourd’hui encore  la situation est tendue, les campagnes sont vives dans les camps, l’opposition se subdivise.
 
Certains partis rejoignent le pouvoir à savoir le parti RD et  le parti Arc en Ciel. C’est ce qui rend le parti au pouvoir confiant et  plus persistant.
 
On observe le premier ministre qui est fréquemment sur le terrain sans compter les autres leaders de l’UPR  dispersés pour exhorter aux habitants de  voter Oui aux amendements constitutionnels.
 
Ould Hadmine s’en est allé même jusqu’à une campagne déguisée dans certaines localités en vue de récolter un grand Oui au référendum.
 
En effet, avec la pose de la  première pierre pour du projet d’extension des centres de santé au niveau des wilayas de l’est du pays, les  bénéficiaires considéreront qu’une attention particulière leur est accordée par le gouvernement.
A cela s’ajoute le démarrage du programme d’amélioration et d’accès à l’enseignement budgétisé par l’État à hauteur de 10 milliards d’ouguiyas .
 
Toutes ces réalisations à cette période où la campagne bat son plein, seront un atout pour le gouvernement.
 
Diary N’diaye

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE