34
0
PARTAGER

Le conseil de sécurité de l’ONU a adopté, mercredi 21 juin, à l’unanimité  la résolution portant sur la mise en place  de la  force conjointe du G5 sahel, pour lutter  efficacement contre l’insécurité et le terrorisme.

Dans un communiqué publié l’institution a montré sa satisfaction concernant  le déploiement de cette force  constituée  de 5000 personnes.

La France  qui a proposé ce projet aux nations unies devra désormais  conjuguer  la force du « Barkhane » avec  celle  du  G 5 sahel  pour lutter  efficacement  contre le terrorisme et l’insécurité dans cette région.

C’est dans ce sens que le président français, Emmanuel  Macron sera présent  au sommet du G 5 sahel, prévue le 2 juillet prochain à Bamako.

Rappelons que les États membres du sahel (Burkina Faso,  Mali, Mauritanie, Niger et  Tchad) avaient  décidé au mois de février dernier de créer une force conjointe pour faire face au  terrorisme, au crime organisé et aux  trafics de toutes sortes

Ibrahima Dia 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE