Mauritanie : le sud du pays menacé par l’insécurité alimentaire

Mauritanie : le sud du pays menacé par l’insécurité alimentaire

0
Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) appuie le commissariat de la sécurité  alimentaire pour la réalisation d’une enquête  de Suivi de la Sécurité Alimentaire des ménages. En termes d’effectif, plus de la moitié de la population est en situation d’insécurité alimentaire. Les taux sont relativement élevés et très sévères.
 
Cependant, les wilayas du sud  du pays restent   les  plus touchées par cette pandémie, particulièrement celles à vocations  agropastorales notamment  le Hodh Ech-Charghi qui enregistre 26,8 %,  le Tagant 25%,  l’Assaba  22,1 % et le Guidimakha  22 %. Tandis que le Brakna et le Gorgol présentent des pourcentages moins élevés  à savoir 19,8 % pour le premier  et 18,4 % pour le dernier.
 
Cette nette dégradation de la situation résulte d’une pluviométrie déficitaire au cours de ces dernières années.
 
Une situation que le gouvernement mauritanien et le FIDA ont  récemment tendu la main en mobilisant plus de 16 milliards d’ouguiyas au profit des localités précitées dont l’objectif est de rehausser  le secteur de l’aviculture, de maraichage et de transformation des produits laitiers. Dans l’espoir d’éradiquer ce phénomène qui ne cesse de prendre l’ampleur d’année en année.
 
A noter qu’en Mauritanie  le PAM ne ménage aucun effort  pour protéger les populations,  réduire  la dénutrition et renforce  la résilience. Une action  qu’il ne limite pas seulement aux populations mauritaniennes mais aussi aux réfugiés maliens dans le camp de Mberra dans l’Est du pays.
 
Diary Ndiaye

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE