PARTAGER

Ça y’est le rêve est devenu réalité pour le jeune président de la Fédération Mauritanienne de Football, M. Ahmed Ould Yahya, qui vient d’entrer au Bureau Exécutif de la Confédération Africaine de Football, instance suprême du football africain. C’était en marge du 67ème Congrès de la FIFA qui se tient à Manama.

Qui l’eut cru il y’a quelques années lorsque le jeune Président du club de football du F.C Nouadhibou s’était présenté pour la présidence de la FFRIM en 2011 contre le PDG de la BMCI, Moulay Sidi Mohamed Abbas. Parmi ces proches aujourd’hui, certains avaient considéré qu’il s’agissait d’un excès de zèle et d’une fougue de jeunesse qui allaient passer très vite. « C’est de la pure folie il n’a aucune chance », avançaient certains. Il faut dire qu’à l’époque tout militait contre lui : sa jeunesse, l’environnement du football et surtout ceux nombreux allergiques aux changements.

Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, le jeune homme est à son deuxième mandat à la tête de la Fédération, le football mauritanien est dans le top 100 mondial, les infrastructures se multiplient ainsi que les projets. Aujourd’hui, Il est incontestable qu’Ahmed Ould Yahya est un homme engagé pour la cause du football dans son pays et cela est palpable pour tous les amoureux du ballon rond.

Avec son entrée au Bureau Exécutif de la CAF, en étant surtout coopté par ses pairs démontre, si besoin, que son aura a traversé largement nos frontières parce que c’est le CONTINENT africain dans son ensemble qui fait appel à ses compétences. Cela ouvre aussi la porte à la Mauritanie, pour la première fois de son histoire, de siéger avec ceux qui décident des orientations du football continental.

Avec lui à ce poste tant convoité, on peut être sûr qu’il continuera à défendre l’intérêt de notre football par une plus grande présence au sein des différentes commissions de la CAF dont nous étions privés jusqu’à présent.

Bravo à lui pour son parcours remarquable et Vive la Mauritanie du football.

Mohamed Ould Feily dit Antar

Article Original

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE