Mauritanie : l’Etat doit veiller à l’unité nationale, selon  FLAM – aile...

Mauritanie : l’Etat doit veiller à l’unité nationale, selon  FLAM – aile dure

0

Le président  de l’une des composantes  des forces de libération africaines de Mauritanie (FLAM- aile dure), Mamadou Sidy Ba,  a fait savoir  que l’Etat  doit œuvrer davantage à résoudre le problème de l’intégration nationale mauritanienne.

Le responsable s’exprimait en marge de la célébration du 28e anniversaire des déportations et des massacres des noirs mauritaniens et  publié  par le journal le calame ce  jeudi 27.

Selon  le leader de la fraction dissidente du mouvement (qui est rentrée en Mauritanie et qui a accepté de participer  à la vie  politique ) , les « maures blancs »  sont  comptables et responsables  de toutes les injustices  qu’a  subie  la « communauté noire » de  Mauritanie.

Aujourd’hui, la discrimination et  l’exclusion  sont   à leur  comble dans le pays. L’exemple le plus illustratif est  la politique d’exclusion des noirs. Ces derniers   trouvent  une  grande peine  à se  procurer  une pièce  d’identité   alors qu’ils sont des citoyens mauritaniens à part entière , a tenu à dénoncer le responsable  des FLAM- aile dure.

Les « noirs»  sont prêts à pardonner mais n’oublieront jamais ces moments douloureux  de leur  existence  où ils ont été humiliés, déshonorés et même exclus de l’Etat mauritanien, a-t-il  laissé entendre.

Mamadou Ba exhorte  le « système beydane » à respecter   le droit des noirs qui représente  plus de  30%  de la population mauritanienne et  d’œuvrer  à résoudre le problème de l’intégration nationale.

Ibrahima Dia 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE