Mauritanie : vers  une  grève des employés de la SNIM

Mauritanie : vers  une  grève des employés de la SNIM

0
PARTAGER

Les travailleurs  de la société nationale industrielle et minière de Mauritanie (SNIM)  risquent  d’entrer en mouvement  de grève  si la direction continue à violer les principes de l’accord établi en 2015,  apprend-on jeudi 20 avril  de sources concordantes.

Se réunissant à Zouerate, les délégués du personnel  ont  dénoncé l’attitude des  autorités  de  l’établissement  qui ne respectent  pas leur engagement.

Livrant  leurs chiffres, les délégués des travailleurs  ont révélé que la production de la SNIM  a atteint  13254 tonnes de fer  pour l’année 2016.

Poursuivant leurs argumentaires, ils ont fait savoir  que cette offre a généré  796 milliards 500 millions de dollars de recette, soit environ 270 milliards d’ouguiyas. La tonne de fer  s’est  vendue  à une somme moyennant   60 dollars, précisent-ils.

Sur  ce, les syndicalistes admettent que la structure  a réalisé une plus-value de 50 milliards d’ouguiyas, étant donné que le coût de production  est estimé  à  220 milliards d’ouguiyas.

Cette valeur ajoutée n’a  pas eu de répercussion  ni  sur  le fonctionnement de l’entreprise, ni sur ses employés,  tient à préciser  les protestataires.

Pour réclamer une meilleure prise en charge,  les travailleurs   risquent   de passer  à la vitesse supérieure très prochainement.

Rappelons qu’en  2015  les travailleurs de la SNIM,  géant de l’économie mauritanienne, avaient observé  la plus longue grève de son  histoire, avec  un mouvement qui a duré plus de 60 jours.

Ibrahima Dia  

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE