Vidéo. Trump expulse 55 Guinéens: leur Ambassadeur à Washington explique

Vidéo. Trump expulse 55 Guinéens: leur Ambassadeur à Washington explique

34
0
PARTAGER

Au risque de voir son pays sur la liste des Etats non coopératifs, l'ambassade de la Guinée aux Etats-Unis a été contrainte de rapatrier 55 de ses ressortissants. La détermination de Trump contre les immigrants illégaux inquiète la représentation diplomatique guinéenne au pays de l'Oncle Sam.

Le cas de ces 55 Guinéens a été révélé par l'ambassadeur Mamady Condé dans une vidéo diffusée par le site Aminata.com. Dans ladite vidéo, c'est un ambassadeur désemparé qu'on voit s'adresser aux représentants d'une association de ressortissants guinéens aux Etats-Unis." La situation d'aujourd'hui est devenue inexplicable, la situation est devenue très grave, l'Amérique n'est plus comme hier. Et aujourd'hui, on est en train de cultiver cette phobie de l'étranger. Il faut que vous le sachiez !", conseille-t-il vivement à ses compatriotes dans une conférence de presse tenue à Conakry.

Vu la situation, l'ambassadeur Condé se devait d'organiser cette rencontre avec ses compatriotes. En plus des 55 sommés de quitter le pays, 2 000 autres guinéens se trouveraient sur la liste de personnes expulsables des Etats-Unis. Selon le diplomate guinéen, il s'agit soit de " criminels avérés, soit de gens en séjour illégal aux Etat-Unis ". Et contre lesquels les Etats-Unis sous Trump affichent une forte détermination.

Au bureau Afrique du département d'Etat américain pour discuter du cas des 55, Mamady Condé avait dû choisir entre accepter le départ de ses compatriotes ou voir l'article 243 s'appliquer contre son pays. La mise en action de cet article ferait interdire aux Guinéens, sans exception, l'attribution des visas américains. " Mettez-vous à notre place. Qu'est-ce qu'il faut choisir entre le pays et 55 personnes considérées comme criminelles… L'ambassade était obligée de laisser partir ces 55 pour sauver le pays ", rapporte l'ambassadeur. " C'est pour vous dire que l'heure est grave, il y a vraiment le feu à la maison ", prévient Condé.

Cinquante cinq rapatriés, 2000 en attente de rapatriement, le diplomate guinéen pense qu'on peut freiner l'hémorragie en rompant avec l'illicite. Mamady Condé a réprimandé ses compatriotes qui sont dans le narcotrafic ou d'autres activités répréhensibles. " Arrêtez ! Arrêtez ! Si vous ne le faite pas, nous ne pouvons pas vous protéger !", leur a signifié l'ambassadeur qui a tenu aussi à féliciter ceux qui gagnent leur vie à la sueur de leur front.

D'ailleurs, a signalé l'ambassadeur, la majorité des 55 personnes déjà expulsées sont " des criminels ".

Voir la video au lien:

http://m.le360.ma/afrique/autres-pays/politique/2017/02/09/9604-video-trump-expulse-55-guineens-leur-ambassadeur-washington-explique-9604

Original Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE