La diplomatie ou la vertu du silence….

La diplomatie ou la vertu du silence….

0

Agir pour éviter qu'une situation de crise politique ne dégénère en conflit armé est une bonne chose. C'est l'une des fonctions majeures de la diplomatie que de prévenir un tel basculement. De ce fait, pour la crise gambienne, tenant compte des intérêts objectifs des peuples de notre sous région, on ne peut que se féliciter du succès de la médiation entreprise par la Mauritanie et la Guinée pour amener le dictateur Yaya Jammeh à accepter de rendre le pouvoir qu'il s'apprêtait à nouveau à usurper le 19 janvier.Original Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE