Mauritanie : remous autour de la dévaluation de l’ouguiya

Mauritanie : remous autour de la dévaluation de l’ouguiya

0

Les Mauritanies – La monnaie mauritanienne l’ouguiya pourrait subir une dévaluation à hauteur de 40 %, a-t-on appris ce week- end de sources bien informées. Les autorités publiques qui avaient jugé cette « mesure insoutenable » ont finalement accepté de se soumettre aux instructions du fonds monétaire international (FMI) pour une dévaluation progressive de l’ouguiya, relèvent nos sources.

Le FMI avait diagnostiqué l’économie mauritanienne en marge des assemblées générales du FMI et de la banque mondiale (BM) à Washington .Et l’institution avait donné des directives à la Mauritanie pour sortir de cette crise économique.

L’institution a recommandé au pays d’utiliser la balance des paiements (réforme du marché des changes) comme levier pour agir sur les grands équilibres extérieurs.

Depuis plusieurs années, l’économie mauritanienne est secouée de plein fouet par la baisse des cours mondiaux de matières premières notamment le fer qui représente 1/3 de son budget national. Et les conséquences se font sentir sur la monnaie nationale qui continue de se déprécier face aux devises étrangères.

Ainsi 2015, le dollar n’a cessé de s’apprécier face à l’ouguiya. Un dollar qui valait à peine 270 UM se retrouve maintenant à peu près à 353,12 UM.

Rappelons que la banque centrale mauritanienne (BCM) a tenue jeudi 27 octobre, sa 100e réunion annuelle. Au cours de cette session ordinaire, les autorités monétaires ont examiné et adopté deux projets d’instruction.

Le premier relatif à la mise en place d’un mécanisme de refinancement d’urgence en cas de problèmes de liquidité aiguë et le deuxième modifiant certaines conditions de constitution de réserves obligatoires.

Ibrahima Dia

cridem

Original Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE