« J’ai ni froid aux yeux, ni peur de modifier la constitution...

« J’ai ni froid aux yeux, ni peur de modifier la constitution à mon intérêt……. » dixit le président Ould Abdel Aziz

37
0
PARTAGER

Tawary-Le président mauritanien, M. Mohamed Ould Abdel Aziz a prononcé, jeudi 20 octobre au soir, sous la tente du Centre international des conférences de Nouakchott devant des milliers de personnes un discours qui met fin au dialogue national inclusif qui a duré une vingtaine de jours.

A propos des articles 26 et 28 de la constitution qui ont été l’objet de vives réactions entre les participants, le président a dit qu’il n’a ni froid aux yeux, ni peur de modifier la constitution dans son intérêt personnel, mais il ne fera pas, dans l’intérêt de la Mauritanie et des mauritaniens.

Selon le Chef de l’Etat, la constitution mauritanienne ne sera jamais modifiée dans l’intérêt d’une personne ou d’un parti.

En ce qui concerne la suppression du sénat, la création des conseils régionaux, les élections législatives et municipales, la décision sera soumise au peuple par référendum très prochainement, a-t-il dit.

Le président a affirmé que le contenu du document final du dialogue sera exécuté à la lettre avec la contribution du peuple surtout la jeunesse.

La cérémonie a eu lieu en présence des membres du gouvernement, des leaders des partis politiques ayant participé au dialogue excepté Messaoud Ould Boulkheir, qui a boycotté les travaux de synthèse dudit dialogue.

Original Article

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE