Gaz Mauritanie/Sénégal : le coût d’exploitation estimé à  7 milliards de dollars

Gaz Mauritanie/Sénégal : le coût d’exploitation estimé à  7 milliards de dollars

1

Le  directeur général de la société pétrolière du Sénégal (PETROSEN), Mamadou Faye a fait savoir que le coût de production pour  l’exploitation commune des gisements de gaz  sur la frontière maritime entre la Mauritanie et le Sénégal est  estimé à 7 milliards de dollars, soit environ 252 milliards d’ouguiyas.

S’exprimant  ce  20 octobre  lors d’une rencontre entre le ministre des affaires étrangères  et le corps diplomatique accrédité à Dakar, le directeur  a souligné également que les travaux d’exploitation commune  de ces gisements sont prévus  à l’horizon 2021.

Mamadou Faye a soutenu que  « les deux pays  continuent la phase d’exploration dans cette zone  dans l’espoir de découvrir d’autres gisements ».

Selon certains experts pétroliers, le  marché de l’énergie  dans ces deux pays est  parti pour donner une nouvelle  impulsion de coopération  sur le plan régional et même continental.

D’ailleurs, un nouveau projet d’interconnexion éclectique entre les deux pays est en gestation. Il sera financé  à hauteur de 111,3  millions d’euros par la banque islamique pour le développement (BID).

Le projet  d’exploitation du gisement  de gaz (entre les  frontières maritimes sénégalo-mauritaniennes)  estimé à 2,5 millions de tonnes (mtpa) de gaz naturel liquéfié (GNL) par an, est  piloté par kosmos energy, Petrosen et la société mauritanienne des hydrocarbures  et de patrimoine minier (SMHPM).

 

Ibrahima Dia 

 

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE