Le dépit poétique et amoureux de Mohamed Abdallahi Salem Ould Maaly

Le dépit poétique et amoureux de Mohamed Abdallahi Salem Ould Maaly

0

MaalyQuel est ce mauritanien qui a jamais décliné une nomination à un poste juteux ou pas? Celui-là qui cracherait sur une telle opportunité n’est pas encore né sous nos cieux. Et ce n’est pas Abdallahi Salem Ould Maaly, éphémère ministre de la Culture du temps de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, et actuel  Président de l’Union des littéraires et écrivains mauritaniens, qui va dire le contraire.

Nommé en mars 2013 au poste bateau de  chargé de mission à ce même ministère de la Culture, il a pourtant accepté contre toute attente ce qui s’apparentait à une dégradation administrative. L’homme des muses  plaide pour sa part  “un esprit sportif” dans la chaîne TV El-Wataniya. La poésie qui suppose détachement et désintéressement est-elle compatible avec cette envie d’être nommée?  Lors de son passage à la télé, Ould Maaly a vertement rappelé au président sa promesse, non tenue, d’être membre du Conseil du Prix Chinguetti. A suivre.

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE