Brakna: Bababè, Mbagne, Boghe capitalisation et mise à l’échelle dune expérience réussie...

Brakna: Bababè, Mbagne, Boghe capitalisation et mise à l’échelle dune expérience réussie sur la prévention des conflits et la cohésion sociale.

106
0
PARTAGER

SAMSUNG CAMERA PICTURESEn partenariat avec la Fondation Américaine pour la démocratie NED, l’ONG Action Dév a engagé le processus de capitalisation et de mise à l’échelle de son expérience sur la prévention des conflits et la cohésion sociale réussie entre les rapatrié et les villages d’accueil qui cohabitent en paix et en sérénité ensemble depuis leur retour.

C’est ainsi une série d’activités sur le processus de prévention des conflits expérimentée et réussie par l’ONG Action Dev a été organisé dans les différents sites des rapatriés et les villages d’accueil.

Un reportage de cour – métrage pour réaliser un Film documentaire est lancé avec les réalisateurs professionnels à savoir Abdoul Ba et Aly Diallo.

Après avoir mis en place dans tous les sites d’intervention des comités de paix et de médiation depuis 2014, deux comités ont organisé leurs réunions trimestrielles ce mercredi 18 mai 2016 devant les professionnels.

Ces réunions ont eu lieu dans quatre villages Abary-Kadiel Abou,Seno-Kuna-Medina,

En suite   une réunion du réseau des médiateurs a été organisée à Bababé le 19 mai 2016.

Les membres du réseau qui veulent partager des bonnes pratiques sur la prévention des conflits et la cohésion sociale avec les autres sites des rapatriés non couvert par le projet ont mis en place un plan d’action trimestriel d’échange d’expérience sur la conduite des débats inter communautaires.

Enfin ce premier reportage sur le cour- métrage a été clôturé par l’organisation de deux débats intercommunautaires dans les villages de Médina ( entre médina et sono Kouna ) et à Kadiel Abou entre le site de Kadiel Abou et le village de Abary ;

SAMSUNG CAMERA PICTURESLe bureau du réseau des médiateurs qui est mis en place depuis deux ans a été renouvelé.

Ainsi des séances ont été réalisées par des professionnels à savoir Abdoul Ba et Aly Diallo dans les villages précités et dans l’atelier organisé à Bababé

Sans oublier dans les villages visités par les membres de l’ONG Action Dev et les professionnel de l’audiovisuelle, les populations et les médiateurs ont répondus massivement à l’appel et ont tous abondés dans le même sens que l’ONG action Dev a complètement changé la mentalité des communautés d’anciens refugiés peulh et des harratines se trouvant sur place.

Ainsi dira Amadou Harouna président du réseau des médiateurs « avant les populations se déplaçaient des centaines mètres voir des kilomètres pour chercher de l’eau, maintenant ce n’est plus le cas »

Il dira enfin que depuis quatre ans qu’ils ont commencé à travaillé avec l’ONG Action Dev les choses ont changé, les deux communautés se côtoient mutuellement et ont fini par entretenir d’excellents rapport et de bon voisinage.

Il a juste ajouté par rapport à la continuité des actions qu’ils ont un problème de transports entre les villages.

Mohamed Ould Khatr représentant des jeunes à Abary s’est félicité du projet et l’a jugé très bénéfique entre les communautés peulhs et Harratines vivant dans cette ères géographique entre Abary et Kadiel Abou avant de souligner que les jeunes des deux villages se côtoient et organisent beaucoup d’activité ensemble.

Auparavant dans la journée de jeudi devant les membres du réseau des médiateurs, l’animateur de l’ONG Action Dev Ba Khassoum, et le formateur DJIGO Moussa ont expliqué l’objet de la mission et l’importance de ce cours métrage sur le partage des pratiques sur la prévention des conflits et la cohésion sociale dans le pays.

Armia Dem

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE