La libération de militants antiesclavagistes à la une de la presse mauritanienne...

La libération de militants antiesclavagistes à la une de la presse mauritanienne  

0
La presse parue en Mauritanie cette semaine a abondamment commenté une décision de la cour suprême remettant en liberté Biram Ould Dah Ould Abeid, président de l’Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA-une ONG antiesclavagiste) et Brahim Ould Bilal Ould Ramdhane, vice président de la même organisation.
Ces militants antiesclavagistes purgeaient une peine de 2 ans de prison ferme, prononcée en janvier 2015.
 La haute juridiction réformé une  décision du tribunal correctionnel de Rosso, confirmée en appel, pour « vice de procédure portant sur la qualification des faits » et requalifié l’infraction objet de condamnation en allégeant celle-ci.
Ces militants antiesclavagistes  été arrêtés en novembre 2014 au cours d’une caravane dénonçant « l’esclavage foncier et l’accaparement des terres » dans la vallée du fleuve Sénégal.
« Le Quotidien de Nouakchott » du mercredi consacre sa « Une » à cet événement  sous le titre « Biram et Brahim sont libres ».
 Ce journal rapporte la réaction de Biram Ould Dah Ould Abeid, prix des Nations Unies (ONU) pour les droits de l’Homme en 2013 et candidat malheureux,  classé deuxième à l’élection présidentielle mauritanien du 21 juin 2014, juste après sa sortie de prison.
« Brahim  et moi, nous sommes fiers de sortir de prison. Malgré nos difficiles conditions de détention, nous n’avons pas  cédé à l’appel à l’obéissance ».
Dans le même journal, maître Brahim Ould Ebetty, avocat des militants antiesclavagistes, apprécie l’arrêt de la cour suprême et  plaide en faveur d’une justice réellement indépendante en Mauritanie.
« Al Akhar » livre la réaction de l’ambassade américaine à Nouakchott après la libération des militants antiesclavagistes, qui exprime « un engagement sans équivoque du gouvernement us  dans le combat contre l’esclavage et ses séquelles ».
Pour sa part « Le Calame » annonce « une visite de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique  au président et au vice-président d’IRA Mauritanie » informant que  « ces anciens détenus d’opinion ont exprimé leur reconnaissance et leurs remerciements au gouvernement US  pour son engagement sans équivoque dans le combat antiesclavagiste».
 Source : PANA

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE