AMAM célèbre la journée mondiale de la terre

AMAM célèbre la journée mondiale de la terre

0

AMAM célèbre la journée mondiale de la terre dim, 04/24/2016 – 02:12

En collaboration avec l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Mauritanie, et la Commune de Tevragh Zeina, l’Association Multiculturelle pour un Avenir Meilleur(AMAM) a célébré samedi 23 avril 2016, la journée mondiale de la terre.

A cet effet AMAM a mobilisé beaucoup de jeunes volontaires, avec une forte présence des femmes pour assainir une zone située au SOCOGIM plage.

Le lancement officiel de cette activité a été donné par la présidente d’AMAM, Madame Oumou Kane, en présence du représentant de la Commune de Tevragh Zeina et de l’Ambassadeur des EU en RIM.

Madame Oumou Kane, qui s’exprimé devant notre correspond a affirmé que «nous organisons cette activité d’assainissement du quartier de SOCOGIM plage, pour marquer l’événement de la journée mondiale la terre. Nous voulons à travers cette activité, faire passer un message aux mauritaniens et surtout la jeunesse, qu’ils comprennent que nous sommes tous responsable de notre environnement. Chacun doit nettoyer et ne pas jeter des poubelles partout».

Evoquant les partenaires, la présidente d’AMAM a souligné que l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Mauritanie a apporté une subvention à cette activité et la Commune de Tevragh zeina, leur a facilité l’intervention sur le site.

Il faut noter que l’Association AMAM envisage de décentraliser la même activité d’assainissement dans les autres Moughattaas et communes.

Pour les préparatifs, la Présidente a indiqué que des phases de sensibilisations ont été menées aussi bien dans les écoles que dans les universités et que des supports illustrant ont été distribué pour permettre une bonne compréhension de la nécessité de s’impliquer à l’assainissement.

Notre site essirage à réalisé un mini reportage pour recueillir l’avis des participants par rapport à cet événement.

Ba Bocara Alassane habite à Pk10 et malgré la distance, il a tenu à répondre à l’appel d’AMAM pour célébrer la journée mondiale de la terre. Mr Ba a exhorté les jeunes à s’engager positivement en développant leur quartier. Pour lui l’assainissement est une bonne chose mais il faut encore continuer le travail pour préserver ce qui est propre.

« C’est un long combat. Mais il faut continuer à se battre pour cela » dira-t-il.

Ousmane Kane, ingénieur de formation, pense que cette action menée par AMAM est un pas à saluer mais qu’il faut réfléchir avec les autoriser à des solutions durables, qui permettraient de valoriser ses déchets.

« Je crois que les gens nettoient toujours mais qu’est ce qui est fait des ordures après leur nettoyage » s’interroge Monsieur Kane en sa qualité de responsable de l’environnement à AMAM.

Ismaël Mamadou, délégué régional de la jeunesse du sport de Guidimakha , de passage à Nouakchott a également été convié par AMAM. Une occasion qu’il saisit pour exprimer sa satisfaction et exhorter les jeunes à s’engager dans des actions citoyennes pour développer leur pays, soulignant que ces derniers ont la force physique pour intervenir dans ce domaine.

Mr Ismaël pense qu’aujourd’hui le problème des ordures se pose mondialement et il faudrait fournir beaucoup d’efforts pour pallier à cela.

En tant qu’éducateur, le délégué régional a indiqué que « l’Etat ne peut pas tous faire et il ne faut pas tout attendre de lui. C’est à nous de sortir pour assainir notre environnement. Quand on parle de la santé cela signifie un esprit sain dans un corps saint. Si l’environnement est spolié on ne peut pas être en bonne santé »

Œuvrant dans le même sens, Madame Oumou kane, infirmière a insisté sur l’aspect sanitaire, affirmant que «L’assainissement est très importante aussi bien pour les êtres humains que les animaux. Donc sans l’hygiène on ne peut pas parler de santé »

Madame Oumou a indiqué que «beaucoup d’animaux que nous mangeons se nourrissent à partir des dépôts d’ordures que déversent les citoyens. Et en se nourrissant dans ces déchets ils peuvent capter des virus, qu’ils transmettent à l’homme, et nuire à sa santé. »

Elle conclut en sollicitant les autorités à s’engager avec les populations pour mieux assainir et trouver des solutions pour les ordures jetés dans les quartiers par les habitants.

Oumar Amadou Mbaye

Pour le site Essirage

Article Original

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE