Rencontre  Pouvoir/FNDU

 Rencontre  Pouvoir/FNDU

52
0
PARTAGER
Après plusieurs mois d’interruption pour des questions de forme, le pouvoir et l’opposition regroupée au sein du Forum National pour l’Unité et la Démocratie (FNDU), un collectif constitué de partis politiques, organisations de la société civile, centrales syndicales et personnalités indépendantes, reprennent les contacts préliminaires.
Ainsi, le Centre International des Conférences de Nouakchott (CICN) abrite ce mercredi une rencontre entre le ministre Secrétaire Général de la présidence, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, et une délégation du FNDU conduite par son président en exercice, maître Ahmed Salem Ould Bouhoubeiny.
Ce nouvel événement s’inscrit dans les préliminaires d’un hypothèque dialogue politique national.
S’exprimant samedi soir au cours d’une conférence de presse à Nouadhibou (Nord), le président Mohamed Ould Abdel Aziz a réitéré sa disponibilité pour un dialogue national impliquant tous les partis de la majorité et de l’opposition.
Cependant, au sein du FNDU, la rencontre du mercredi 02 décembre ne fait pas l’unanimité.
Ainsi, le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), l’Union Nationale pour l’Alternance Démocratique (UNAD) et le Parti de l’avant-garde des Forces du Changement Démocratiques, se démarquent d’une démarche  qui n’est pas le résultat d’une décision consensuelle et « n’engage nullement le FNDU ».
Toutefois « soucieux de contribuer à sortir la Mauritanie de la crise profonde dans laquelle elle se débat, du fait de la politique aventureuse et de l’obstination du pouvoir totalitaire de Mohamed Ould Abdel Aziz » les 3 formations réitèrent leur attachement au principe du dialogue et au FNDU.
Interrogé sur les risques d’implosion du collectif de l’opposition,  le président en exercice du FNDU, Maître Bouhoubeiny, écarte totalement cette perspective et insiste sur la volonté de maintenir l’unité du FNDU.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE