Le RFD condamne  le faste dans les préparatifs de la fête de...

Le RFD condamne  le faste dans les préparatifs de la fête de l’indépendance

0
Le gouvernement entend donner un éclat particulier à la célébration de la  prochaine fête de l’indépendance nationale dont l’essentiel des festivités sera abritée par la ville de Nouadhibou.
 Une option qui n’est du goût du  Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD-opposition).  Ce parti dénonce le faste constaté dans les préparatifs du 55é anniversaire de l’indépendance prévue le 28 novembre prochain, dans un contexte de profonde crise politique, économique et sociale, qui devrait  pousser  le gouvernement à organiser juste une cérémonie symbolique pour marquer l’événement, à travers une déclaration rendue publique lundi.
« Depuis plusieurs semaines la ville de Nouadhibou (capitale économique-Nord) connait depuis plusieurs semaines un impressionnant déploiement d’engins de travaux publics pour la réfection des principales artères en bitume, pavés en lumière en vue de la célébration du 28 novembre » suivant des marchés de gré à gré attribués dans des conditions opaques, relève le RFD.
L’an 55 de l’indépendance de la Mauritanie intervient dans  un contexte marqué par « plusieurs années de sécheresse, de disette, de décimation d’une grande partie cheptel national, qui fait que la Mauritanie est confrontée aujourd’hui à une situation économique, sociale et politique d’une gravité sans précédent à cause de l’amateurisme qui caractérise le mode de gestion des affaires publiques et  de la mauvaise gestion  des recettes tirées de l’exportation du minerai de fer » selon la déclaration.
Au rang des problèmes qui interpellent les autorités mauritaniennes, le RFD cite également la fièvre de   la vallée du Rift et de la dengue, la hausse des prix des denrées de base, l’augmentation du chômage et la crispation du climat politique ».

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE