«Le régime actuel est un système de gabegie», dixit Ely Ould Mohamed...

«Le régime actuel est un système de gabegie», dixit Ely Ould Mohamed Vall

0

L’ancien président Ely Ould Mohamed Vall a déclaré dans une interview accordée au journal sénégalais Le Quotidienque le projet de la ceinture verte deNouakchott s’est transformé en une partie du marché du nouvel aéroport et a été adjugé à un homme d’affaires proche du présidentMohamed Ould Abdel Aziz.

Selon l’ancien patron du CMJD, ces terres qui ont fait l’objet d’investissements de centaines de millions par an depuis 40 à 50 ans pour être une ceinture verte qui prémunit Nouakchott ont été attribuées comme terrain à un particulier.

Pour Ould Mohamed Vall : “le régime du président Mohamed Ould Abdel Azizest un système de gabegie” qui a vendu des domaines et établissements publics comme les abords de l’école de police, du stade olympique et l’ancien siège de la musique militaire pour en faire des boutiques et des marchés. Selon Ely Ould Mohamed Vall, l’Etat ne dispose plus que de peu de domaines publics.

L’ancien président, qui a conduit la transition de 2007, déplore que de vieilles écoles datant de l’époque coloniale soient mises en vente. Ould Mohamed Vallaccuse le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz de donner les terrains aux emplacements stratégiques à ses proches et à sa clientèle politique.

Depuis quelques temps, le président Ely Ould Mohamed Vall multiplie les sorties défavorables au régime qui gouverne la Mauritanie depuis un certain 6 août 2008 lorsque Mohamed Ould Abdel Aziz réplique à sa destitution en tant que chef du cabinet militaire de Sidi Ould Cheikh Abdallahi par un coup d’état qui a remis en cause un processus démocratique qui vient de sortir le pays d’une crise constitutionnelle.

Le chef du comité militaire pour la démocratie et la justice n’est pas tendre avec son cousin de président qu’il n’a jamais considéré que comme un rebelle dont les agissements ont mis le pays en péril. Dans une dernière interview publiée sur le site Seneweb, Ely Ould Mohamed Vall va même jusqu’à traiter Aziz de “petit officier qui a profité d’une situation qui lui a favorisé son acte sans aucune bravoure ni témérité.”

 

Le Calame

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE