Mauritanie/USA/Extraction : TASIAST en zone de hautes turbulences

Mauritanie/USA/Extraction : TASIAST en zone de hautes turbulences

80
0
PARTAGER
La Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la bourse et la justice américaine, mènent actuellement une enquête sur des présomptions de corruption de personnalités influentes en Mauritanie de la part de TASIAST Mauritanie Limited, une filiale de la société aurifère canadienne Kinross, exploitation une mine située à 300 kilomètres au Nord de Nouakchott.
Cette révélation émane de l’organe français « Monde Afrique » qui vient chercher régulièrement les « cadres » cachés dans les placards du pouvoir de Nouakchott.
Cette nouvelle a fait l’objet d’abondants commentaires dans les colonnes de la presse mauritanienne. Elle semble enfoncer un peu plus la société canadienne, cinquième producteur du métal jaune  dans un contexte mondial marqué par une chute drastique des cours de l’or depuis quelques années.
Les investigations portent sur « les paiements de taxes liées au carburant, les contrats et  virements passés avec une longue liste de personnalités, présentées comme des proches du président Mohamed Ould Abdel Aziz, les rapports avec les inspecteurs du travail….. ».
  Entre corruption, fraude, évasion fiscale ….les  industries extractives sont une véritable niche de pratiques illicites en Afrique, provoquant une fuite annuelle de plus 50 millions de dollar us, selon les investigations du panel M’Beki.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE