Les licenciements collectifs annoncés par Tasiast en vedette dans la presse

Les licenciements collectifs annoncés par Tasiast en vedette dans la presse

0
Les journaux parus en Mauritanie cette semaine portent un intérêt particulier à l’annonce du licenciement collectif imminent « pour motifs économiques » liés à la volatilité des cours internationaux du métal jaune, de 200 à  250  travailleurs,  par l’entreprise  Tasiast Mauritanie Limited (TML), filiale de la multinationale canadienne Kinross, exploitant une mine d’or dans le Nord du pays.

« Le quotidien de Nouakchott » du jeudi annonce « des licenciements collectifs » à la une et s’interroge sur le sort de nombreux pères et mères de familles, qui viendront grossir le rang des chômeurs.
Le quotidien « Nouakchott-Info » se montre encore plus critique en se demandant si « Tasiast n’a pas acheté le silence du gouvernement » après tant d’années d’exploitation d’une mine aurifère bénéficiaire, dont la question de non rentabilité est relativement récente (fluctuation du marché international de l’or).
« Le Calame » annonce la même nouvelle et rappelle que « pour des motifs similaires, l’entreprise aurifère avait procédé au dégraissage de 300 employés en avril 2013 ».
Sur le même sujet, une note d’optimisme de la part du  quotidien « l’Authentique »  qui écrit « TML SA annonce des licenciements pour motifs économiques, afin de sauvegarder l’avenir de la mine de Tasiast, avec la certitude d’en faire un outil  rentable sur le long grâce aux mesures de réduction des coûts ».

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE