Convocation du pouvoir pour une reprise du dialogue politique.

 Convocation du pouvoir pour une reprise du dialogue politique.

0
Tous les  partis de l’opposition, des organisations de la société civile, des centrales syndicales et des personnalités indépendantes, ont reçu au cours des derniers jours, une convocation du ministre Secrétaire Général de la présidence de la République, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, ancien premier Ministre,  en vue d’une reprise du dialogue politique le 07 septembre prochain.
  Des pourparlers entre le pouvoir et le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), entamés en avril, ont été interrompus début mai,  tout juste après deux (2) séances préliminaires consacrées à l’examen d’un certain nombre de préalables.
La nouvelle démarche du pouvoir cible les partis pris isolément, de diverses organisations et personnalités indépendantes.
Ce constat renvoie à  un changement du format des futures négociations.
Le dialogue entamé en avril  dernier   impliquait les délégués du pouvoir et les représentants du Forum National pour la Démocratie et  l’Unité (FNDU)-un collectif composé de partis politiques, organisations de la société civile, centrales syndicales et de  personnalités indépendantes.
Il a  buté sur un certain nombre de préalables. Le FNDU exigeait notamment un certain nombre de mesures de nature à restaurer la confiance après plusieurs années d’incompréhension.
Parmi celles-ci figuraient la libération « des détenus d’opinion » à l’image du militant anti esclavagiste Biram Ould Dah Ould Abeid, prix des Nations Unies pour les droits de l’homme, qui purge actuellement 2 ans de prison.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE