La police accusée d’avoir torturé à mort un citoyen… Détails

La police accusée d’avoir torturé à mort un citoyen… Détails

0

Les proches du jeuneAbderrahmane Diallo ont accusé des éléments du corps de la police d’avoir torturé à mort leur fils, le jour de la fête de l’Aid El Fitr, 48h après son arrestation au commissariat II d’El Mina.

Les parents du défunt ont indiqué à la remise de la dépouille de leurs fils au dispensaire de la moughataa d’Arafat qu’Abderrahmane Diallo a fait l’objet de brutalités sauvages de la part des agents de la police au sein du commissariat, précisant qu’il a trouvé la mort sous la torture, suspectant des commotions cérébrales sous l’effet des coups qui pleuvaient sur lui pendant sa détention.

Des charges totalement rejetées par la police, selon laquelle, le détenu s’est brusquement évanoui, soulignant qu’il a fait l’objet d’un traitement responsable de ses agents, précisant que le sort du jeune a été plus rapide que l’attention habituellement réservée par le commissariat aux personnes interpellées.

L’image du corps de la police a souffert au cours des derniers mois, en raison des nombreux excès commis par certains de ses membres et de l’insuffisance des mesures disciplinaires décidées à l’encontre des auteurs de ces abus.

pointschauds

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE