Crise multidimensionnelle en Mauritanie : Tawassoul tire la sonnette d’alarme

Crise multidimensionnelle en Mauritanie : Tawassoul tire la sonnette d’alarme

39
0
PARTAGER

 

La Mauritanie traverse une crise multidimensionnelle profonde à l’origine d’un délitement de l’Etat et d’une  dégradation des conditions des populations, déplore le Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (RNRD-Tawassoul/opposition islamiste), dans une déclaration rendue publique jeudi soir.

Les amis de Mohamed Ould Jemil Mansour imputent cette situation  à  une absence de dialogue entre les différents segments de la société «une gouvernance aventureuse, une dégradation des conditions sécuritaires, une médiocrité des services publics, diverses menaces contre l’unité et la cohésion nationale, une répression aveugle des manifestations pacifiques, une agression contre un journaliste le clientélisme, la corruption, la baisse des réserves en devises…… ».

Dans le chapelet de maux qui minent la Mauritanie le parti islamiste relève également « une inflation galopante qui a atteint un chiffre de 5% au cours des derniers mois, le chômage, surtout au sein des milieux  jeunes ».

Le RNRD exige « un traitement responsable et respectueux des étrangers ».

Au cours des dernières semaines, signale-t-on, la question de la carte de séjour pour les étrangers vivant en Mauritanie,  contre le paiement annuel de 30.000 ouguiyas, soit un peu moins de 100 dollars us, a été à l’origine d’une série de rafles, touchant des ressortissants ouest africains, parmi lesquels de nombreux sénégalais.

L’obligation de détenir cette  carte de séjour a été instaurée en 2011.

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE