Grève de la SNIM : Le FNDU réclame une issue mais la...

Grève de la SNIM : Le FNDU réclame une issue mais la Direction joue à l’escalade

0

Pendant que les partis politiques formant le Front national pour la démocratie et l’unité (FNDU) continuent d’exhorter la Direction de la SNIM à trouver une issue à la crise qui l’oppose à ses travailleurs depuis le 28 janvier 2015, cette dernière vient de lancer un ultimatum aux grévistes, les menaçant de licenciement s’ils ne regagnent pas dans les meilleurs délais leur lieu de travail.

Dans un communiqué publié 22 mars, le FNDU a déclaré que le problème des travailleurs de la SNIM s’est transposé d’un conflit entre employés et employeurs pour se transformer en projet de destruction de la société, dont l’existence est jugée d’essentielle et de vitale pour l’économie nationale.

Pour l’opposition, la situation actuelle qui prévaut à Zouerate peut être assimilée à un crime économique, et risque de devenir un Passif économique qui viendrait s’ajouter au Passif humanitaire dont les auteurs seront poursuivis durant toute leur vie, eu égard à ses retombées sur les générations présentes et futures.

D’où l’appel lancinant lancé par le FNDU à la Direction de la SNIM pour qu’une solution rapide soit trouvée à la crise qui entre dans son deuxième mois. En réponse à cet appel qui vient s’ajouter à plusieurs autres émises par la société civile et diverses personnalités indépendantes, la direction de la SNIM vient d’adresser un ultimatum aux travailleurs en grève.

Ainsi, la Direction des ressources humaines de la société vient de convoquer le conseil consultatif des travailleurs pour étudier la situation de certains techniciens en grève.

La direction des ressources humaines de la SNIM aurait ainsi informé le conseil consultatif de mesures qu’elle compte prendre à l’encontre de ces techniciens s’ils ne rejoignent pas leur lieu de travail.

Les mesures envisagées peuvent comporter, selon la DRH, le licenciement. Le conseil aurait demandé un délai avant d’exécuter ses menaces, le temps de convaincre les intéressés pour qu’ils rejoignent leur poste.

Des informations en provenance de Zouerate font état de réelles difficultés rencontrées pour la SNIM pour combler ses lourds déficits en personnel qualifié et qu’elle aurait fait appel à des retraités.

L’Authentique

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE