Khadija Abed, l’inventrice de DiabApp pour les diabétiques

Khadija Abed, l’inventrice de DiabApp pour les diabétiques

0

Les jeunes pousses numériques et les  développeurs mobiles mauritaniens ont répondu présents le 24 janvier dernier pour tenter d’impressionner à coup de « pitchs » les membres du jury de MauriApp, la première compétition d’applications mobiles organisée en Mauritanie, rapporte  Monde Afrique.

la compétition MauriApp a été organisé par le tout jeune incubateur Hadina Rim TIC (créé il y a quelques semaines à peine) qui, en plus de ses missions de promotion de l’innovation, source également les meilleurs projets soutenus par les jeunes ingénieurs mauritaniens pour les accompagner, de l’idée vers la création d’un véritable business viable. L’appel à projets MauriApp a ainsi généré l’envoi de plus de 100 projets d’applications mobiles, en provenance de toute la Mauritanie mais aussi de la diaspora. Hadina Rim TIC a bénéficié pour cela de l’expertise du CTIC Dakar, l’incubateur historique du Sénégal voisin, et dont le modèle économique fait office de référence dans toute la sous-région.

Parmi les dix applications retenues pour la finale devant le jury MauriApp, l’on découvre, par exemple, une solution mobile pour renforcer la sécurité dans les transports publics avec TaxiSecure ou bien des applications qui valorisent le patrimoine touristique national avec MauriTourisme. Une autre application intéressante, Nazaha, vise même à renforcer la transparence au sein des administrations publiques en dénonçant les tentatives de corruption. Mais c’est une application dans le domaine de la santé qui est arrivée sur la dernière marche du podium de MauriApp. Développée par une jeune ingénieure mauritanienne,  Khadjia Abed,  l’application mobile DiabApp permet aux diabétiques d’être mieux suivi par leurs proches et leurs médecins, directement sur smartphone. “  J’ai développé DiabApp pour aider ma mère à mieux gérer son Diabète», a-t-elle déclaré. 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE